|
COC Basket
Chabossière Olympique Club BASKET

17/12/2015

Kentin part en interview

Nouvelle rubrique sur le site du COC. Une fois par mois, Kentin (joueur en U20) partira à la rencontre d'un licencié du club. 
Pour cette première interview, ce sont les deux arbitres officiels du club qui ont répondu aux questions de Kentin.


Ils sont jeunes, joueurs de basket-ball et arbitres, trois domaines difficiles à gérer. Ils s'appellent tous les deux Alexandre, ils pratiquent le basket-ball dans la même équipe. Ils se sont rencontrés il y a peu de temps et pourtant on dirait qu'ils se connaissent depuis des années. Tous les deux ont vécu un moment inoubliable la saison passée, ils étaient en finale de la coupe Loire Atlantique face à Monbert-Geneston, après un match mouvementé, ce sont les calbossiens qui se sont imposés ! Ce n'est pas une surprise après leur saison. Nous avons décidé de partir à leur rencontre.
-Kentin : «Vous êtes tous les deux des arbitres officiels et vous êtes aussi joueur dans l'équipe sénior 1, comment arrivez-vous à gérer ce rythme ahurissant? »
Alexandre Huet : « Pas si ahurissant que ça, on s'entraîne deux fois par semaine, arbitrons la plupart du temps le samedi soir et jouons le dimanche. Le plus compliqué est de gérer la fatigue des déplacements du samedi soir et les courtes nuits qui en résultent. »
Alexandre Fouillet : « Avec deux entraînements par semaine plus un match à jouer le dimanche et un match d'arbitrage le samedi soir, les week-ends sont très mouvementés mais le rythme est correct. C'est très bien adapté justement. C'est une question d'habitude. »
-Kentin : « Pourquoi avez-vous choisi d'être arbitre officiel? »
A.H : « J'ai commencé l'arbitrage à 19 ans pour combattre le mal par le mal parce que j'étais râleur envers les arbitres. Mais ça n'a pas eu beaucoup l'effet escompté, je suis toujours aussi râleur mais je me suis découvert une passion qui est devenu mon métier. »


A.F : « J'ai choisi d'être arbitre pour pouvoir participer à des matchs en tant que "juge" dont je n'aurais pas pu évoluer en tant que joueur et c'est chose faite depuis plusieurs années déjà. Ce n'est pas facile de passer d'un match à l'autre et d'une année à l'autre mais je prends un réel plaisir à le faire aujourd'hui. »
-COC Basket : « Qu'est-ce qui vous a convaincu de mêler arbitrage et joueur ensemble? »
A.H : « J'ai rencontré Alexandre peu de temps après mon arrivée sur Nantes (cercle d'amis et secte des arbitres obligent) et voulant reprendre à jouer après trois ans d'arrêt, Alexandre m'a proposé de jouer ensemble ce que j'ai logiquement accepté. »
A.F : « Nous avons décidé de jouer ensemble dans la même équipe car nous ne nous connaissons pas depuis longtemps mais le feeling est vite passé entre nous, c'est aujourd'hui un très bon ami et nous avons sensiblement la même vision du basket. Pour ce qui concerne l'arbitrage, Alex évolue deux niveaux au dessus de moi et m'apporte au quotidien son expérience et ses conseils, un plus pour ma progression. »
-Kentin : « Pourquoi avoir choisi la Chabossière ? »
A.H : «Alexandre connaissait bien la Chabossiere et c'était très proche de chez moi donc le choix fût simple. »
A.F : « J'ai quasiment toujours joué à la Chab depuis mes six ans à l'exception de trois ans passés à la Similienne de Nantes à un niveau au dessus. Je suis revenu dans mon "club de cœur" il y a deux ans pour jouer avec "les copains" et apporter ce que j'ai pu apprendre de mes trois ans à la Similienne. »
-Kentin : « Que représente ce club pour vous ? »
A.H : « Un club familial et convivial qui m'a permis de reprendre le jeu en prenant du plaisir. »
A.F : « Ce club représente la famille, des gens que je connais depuis des années et qui sont pour la plupart toujours là. Un club chaleureux avec de l'ambiance à chaque match à domicile. Mon "club de cœur ». »
-Kentin : « Racontez nous un événement marquant que vous avez vécu avec le COC Basket? »
A.H : « Sans hésitation la finale de la coupe de Loire Atlantique que nous avons gagnée la saison passée. Tout le club était derrière nous déjà en demi-finale mais ce fût une fin en apothéose avec une victoire après prolongation pour ponctuer une saison plutôt réussie. »


A.F : « Sans hésitation notre parcours en coupe de Loire Atlantique la saison passée qui nous a vu remporter la finale à Pornichet devant un public en nombre et survolté. Je crois que ce fut mon meilleur souvenir de basketteur à l'heure actuelle, une sensation incroyable. Un soutien indescriptible de tous les gens du club venus nous soutenir ce jour-là. Cette année, nous avons ce titre à défendre et je signerais tout de suite pour revivre ces moments une nouvelle fois ! »

Rdv le mois prochain pour la prochaine interview. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
KEVIN PRODUCTION
Copyright 2019  © Chabossiere-basket.com